Credit picture:  ©Nikos Fragkou 2017

Credit picture:  ©Nikos Fragkou 2017

Je suis obsédée: le corps des femmes. Ses représentations. et le cycle menstruel. Ce blog est une recherche, une quête. C'est aussi mon espace dans lequel je me pose beaucoup de questions, dans lequel j'expérimente aussi. Comment être plus en harmonie avec mon corps? En passant par le fitness, plus de curiosités sur l'alimentation et tout ce qu'on découvre de neuf sur le cycle menstruel féminin. Bienvenue dans un monde où la découverte et la réappropriation de soi se passe en "flow motion". 

This blog is also available in English.

It's all about this one and single obsession: female bodies. Their representations. The menstrual cycle. This blog is a way for me to research new ways and experiment It is my space to explore, question myself and get inspired through hard fitness training, learning about food and the power of menstrual cycle. Welcome in a world where learning and connecting with ourself is happening "in flow motion"

Un journal en partage: raconter ses règles

Un journal en partage: raconter ses règles

Faire un journal sur les menstruations sur YouTube. La démarche de Laetitia de la chaîne "Le corps, la maison, l'esprit" m'a pas mal interpelée ces derniers temps. Il faut dire que c'est une personne qui m'interpelle pas mal tout le temps car la première fois que je suis tombé sur sa chaîne, Laetitia parlait de ses "tétés", de ses seins et de pourquoi elle ne portait plus de soutien gorge. C'était très inspirant.

J'aime beaucoup le côté journalistique de la démarche: comment rapporter un vécu, une expérience, comment expliquer ce que l'on apprend à cacher en soi. J'aime beaucoup cette mini-série de vidéos dans laquelle elle raconte ses premières règles, de pertes vaginales, des mycoses notamment et sa décision de passer au flux instinctif. 

J'apprécie que la parole se libère autour des règles, qu'il y'ait de plus en plus de vidéos, d'études, de témoignages autour du cycle menstruel. Et ce que j'aime particulièrement dans les vidéos de Laetitia, c'est le côté "décomplexant".

Ce n'est pas sale et ce n'est pas indigne de s'intéresser à ce sujet. 

Parmi les choses qui font le plus de mal je trouve: le sentiment de gène, de honte. La réserve que l'on peut ressentir quand il s'agit de parler mycoses, odeurs corporelles, tâches de sang, fluides vaginaux, entre autres choses. Partager ses doutes, son vécu, son expérience vis-à-vis de tout cela, c'est justement permettre de réaliser qu'on a toutes des pertes vaginales, que parfois il nous est arrivé à chacune de ne pas reconnaître certaines odeurs, et toutes on a connu ce sentiment d'être en proie au doute et à la solitude que c'est d'avoir à trouver des réponses. 

Ca fait du bien d'entendre tout ça. Laetitia fait du bien. On devrait toutes se faire du bien dans ce sens là. Libérer nos paroles, se sentir moins seule et repartir plus forte en se disant qu'il y'a des moyens d'être en harmonie, du moins en communication avec son corps. 

 

 

 

C'est tout l'enjeu de ma démarche des 2400, collecter les expériences menstruelles, aussi diverses soit elle pour qu'on se rende compte qu'on est pas seule à ne pas comprendre son cycle, son intimité, que c'est un parcours qu'il appartient à chacune d'explorer. Tout en douceur, en compassion avec soi-même. 

C'est quoi le "cycle syncing"?

C'est quoi le "cycle syncing"?

Utérus: ce mystérieux inconnu à l'intérieur de moi

Utérus: ce mystérieux inconnu à l'intérieur de moi